Dent Blanche : Wandfluegrat

14 août 2016

Retour à la Dent Blanche après un ascension rock’n’roll en 2014 dans des conditions hivernales.
Avec Lucien, Mathieu et François nous rejoignons Ferpècle, lieu de départ des expéditions dans le haut val d’Hérens.
Toujours sous l’anticyclone et sa météo magnifique, on remonte le long chemin jusqu’à la cabane Rossier. On profite des derniers espaces de verdure avant d’arriver dans un monde minéral où des lacs de fonte ont des couleur bleu azur.
Je profite pour voir les transformations de la cabane, heureusement elle a gardé son charme ! La gardienne aussi.

On passe une belle soirée. Quand on a déjà fait un voie et qu’on y revient, on a plus cet appréhension la veille, je profite donc à fond. Nous sommes désignés pour la vaisselle, décidément nos charmes ont fait effet.
On prépare déjà nos sacs pour ne pas perdre de temps demain matin, on s’enfile encore quelque brûle gorge et au lit après cette belle soirée.

Une courte nuit comme d’habitude en cabane, un petit déj toujours aussi difficile à avaler et c’est parti.
On remonte les rochers derrière la cabane à la lueur des frontales puis on retrouve la neige. Petite halte pour mettre les crampons.
Une petite marche sous la voûte céleste parsemée d’étoiles filante nous amène rapidement au pied du grand gendarme; difficulté évitable que nous ne voulons pas éviter. En trois petites longueurs, nous arrivons au sommet de cette première pointe.

La suite, de retour sur l’itinéraire classique, nous faisons la queue-leu-leu derrière d’autre cordés à un petit rythme. Parfait pour profiter de cette belle journée.
Cette arête est vraiment incroyable, pas une seconde d’ennui ! Tous réunis au sommet, nous y restons un bon moment à contempler cette si belle région depuis notre point de vue privilégié.
Ensuite il faut descendre, la même chose qu’à la montée, rien de nouveau. Mathieu faibli et les deux autres sont hors de vue.

De retour à la cabane, on trouve Lulu et François sur la terrasse avec chacun une bière en train de parler avec deux jolies gonzesses… étonnant.

Retour au pas de cabri à la voiture, le coeur allégé et un peu sonné par tant de beautés !

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar